Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil général

  • Faisons de la politique autrement

     

    La justice a prononcé une peine d'inéligibilité à l’encontre du président du Conseil Général des Yvelines. Conformément à sa position républicaine constante, le MoDem Yvelines ne commente pas le fondement de la décision de justice. Il n'accable pas non plus M. Bédier, car la multitude des condamnations prononcées contre les deux partis qui se partagent le pouvoir en France depuis des dizaines d'années, montre qu'il convient d'abord de condamner un système à bout de souffle.

    En revanche, le MoDem dénonce sans ambiguïté les agissements dont M. Bédier est à la fois l'auteur et la victime.

    M. Bédier a en effet détourné son inéligibilité de député en choisissant sa remplaçante au terme d'une manoeuvre politicienne, avec la complicité du gouvernement, sans que les citoyens aient à se prononcer par leur vote. En faisant prolonger sa période de député en mission, il a sciemment provoqué sa déchéance de son mandat de parlementaire, entraînant ainsi son remplacement automatique par sa suppléante. Si cette manoeuvre est juridiquement correcte, elle est politiquement désastreuse en termes de morale publique car elle prive les électeurs d’un libre choix par leur vote.

    Il n'est pas plus normal que la désignation de son remplacement ne puisse se faire dans la sérénité, suite à un zèle aussi inhabituel qu'inattendu de la part de l'administration préfectorale.

    Voir la démocratie ainsi bafouée par ceux qui ont pour charge de la défendre est absolument insupportable. Nous appelons à faire de la politique autrement