Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

elections européennes

  • Chronique d'une défaite annoncée

    A force de se regarder le nombril voilà ce qui arrive.

    Nous avions tout pour faire une bonne campagne ,un vrai projet européen ,une apétence pour l'écologie et un vrai réseau de militants.

    Malheureusement nous nous sommes comportés comme un parti archaïque.De la désignation des candidats ,à la communication de campagne jusqu'au débat final nous étions loin des valeurs annoncées lors de la création du parti démocrate.

    Prochaine échéance les régionales ....aurons nous tiré des leçons de cette élection...nous l'espérons....

    Dans la Région Ile-de-France, la liste UMP-Nouveau Centre conduite par Michel Barnier et Rachida Dati est arrivée en tête avec 29,60 % des suffrages. La liste Europe Ecologie de Daniel Cohn Bendit et Eva Joly (20,86%) devance de 7 points celle du PS menée par Harlem Desir et Pervenche Beres (13,57%). On retrouve ensuite la liste du MoDem de Marielle de Sarnez avec 8,52 % des voix.

    Sur les 6.822.779 électeurs inscrits, seul 2.798.115, dont 72.198 ont voté blancs ou nuls. Ainsi, l’absention a atteint 57,93 % pour 42,07 % de votants.

    Marielle DE SARNEZ est la seule élue du MoDem en Ile-de-France.

    Résultat sur Croissy sur seine pour le Modem 8.90%

  • Les limites de la communication

    grande-1414102-1875168[1].jpgDifficile de résumer notre  sentiment de militant après ce débat d'hier soir digne d'un autre âge.

    pour résumer tout celà je laisse la parole à Christophe Ginisty

    "Je ne vais pas vous mentir : je ne suis pas heureux du débat télévisé d'hier, pas plus que de l'altercation qui a opposé François Bayrou à Daniel Cohn-Bendit. Je trouve tout cela regrettable et à des années lumières de ce que j'aimerais voir à la télévision sur la politique. Mais j'aimerais malgré tout vous faire partager mon sentiment sur tout cela.

    Le débat était très mal organisé
    Un plateau exigu, des candidats disposés à la va-vite sur des tables trop petites, une animatrice singulièrement dépassée et puis cet espèce de laisser aller non éditorialisé qui conduit à la confusion et qui pousse les uns et les autres à se faufiler "comme des raccros" pour trouver du temps de parole. C'était sûr que cela allait déraper. Alors c'est vrai que France 2 a au moins eu le mérite d'organiser cette émission et que moi qui ai fustigé l'attitude de TF1 sur le sujet, je suis peut-être mal inspiré pour critiquer. Peut-être mais hier soir, je me disais qu'il eut peut-être été préférable de ne rien organiser plutôt que d'organiser ça.

    François Bayrou s'est défendu
    Que vous soyez pour ou contre le leader du Mouvement Démocrate, vous conviendrez avec moi que François Bayrou a été attaqué tout au long de la campagne et par tous ses adversaires, sans le moindre répit. Il a été le seul dans ce cas. Pas une victime, mais LA cible. Il a été la cible de toutes les attaques, à commencer par les plus basses, par l'UMP, par le PS, par Europe Ecologie, de sorte que l'on s'est demandé parfois si l'enjeu de l'élection n'était pas d'empêcher à tout prix au MoDem d'exister. N'importe quel leader politique, n'importe quel être humain a le droit de se défendre contre les attaques qu'il subit et François Bayrou ne pouvait pas laisser passer ça sans réagir.

    Daniel Cohn-Bendit est très contestable
    Le sourire angélique sur les affiches ne doit pas masquer d'autres réalités plus troublantes. Les français ont le droit de savoir que celui qui se présente comme un farouche adversaire de Nicolas Sarkozy en est un complice aimable. Et pour ce qui est des lignes tirées d'un ouvrage écrit en 1975 (Le Grand Bazar - ed. Belfond), lignes qui ont inspiré François Bayrou dans son attaque à Daniel Cohn-Bendit, elles existent bel et bien et n'ont pas été inventées par le leader du MoDem. Je vous rappelle ce que disait Daniel Cohn-Bendit dans ce livre à propos de son passé d'éducateur : « Il m'était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances… Mais s'ils insistaient, je les caressais quand même ». A vous de juger ce que cette prose vous inspire. Personnellement, le fait de rappeler que nous étions dans les années 70 ne change rien à l'affaire, j'ai toujours trouvé ça écoeurant. Et je pense que tout homme public doit devoir répondre de son passé et des propos qu'il a tenu, surtout lorsqu'ils portent sur un sujet aussi grave.

    Le différé à grossi le trait
    L'émission a été enregistrée dans l'après midi, de sorte qu'un certain nombre d'observateurs ont pu assister à cette altercation et en parler bien avant la diffusion de l'émission elle-même à l'antenne. En fin d'après midi, il s'est créé un phénomène de buzz qui a finalement nuit à la sérénité du téléspectateur qui s'est précipité sur sa télécommande pour assister à l'affrontement et pour ne voir que ça. L'effet loupe a joué pleinement et de façon assez perverse.


    Ce matin, sur France Inter, Cohn Bendit s'est excusé pour sa "méchanceté" à l'égard du leader du Mouvement Démocrate.

    Alors non, le débat démocratique ne peut pas s'enrichir de ce spectacle et j'ai malgré tout un peu la gueule de bois ce matin. S'il faut comprendre les ressorts de cet affrontement, ce n'est pas pour autant qu'il faut l'accepter et j'espère que les prochaines heures nous donneront l'opportunité de passer à autre chose. "


    Vendredi 05 Juin 2009 - http://www.ginisty.com/
    Christophe Ginisty
  • Parlons Europe à Croissy sur Seine

    Les militants étaient  Dimanche sur le marché de Croissy sur Seine pour distribuer le programme européen de la liste du mouvement démocrate Ile de France. Une journée estivale ponctuée de belles rencontres ,Suédois Italiens Anglais Polonais Croissy est un vrai carrefour européen.

    Dommage que nos élites politiques locales si prompts d'habitude à défendre leurs couleurs politiques aient boudé cette campagne.

    Enfin Samedi on parlera quartier à Croissy...... ,espèrons que beaucoup penseront à l'Europe Dimanche.

  • Appel au vote

    medium_bayrou_europe_2.3.jpgLe président du MoDem François Bayrou a appelé à voter aux européennes".

    "Jamais je n'ai vu le peuple français dans l'état de désespoir résigné dans lequel des pans entiers sont en train de s'enfoncer. Vous pouvez vous servir de votre bulletin de vote le 7 juin" a-t-il déclaré, entouré des têtes de listes aux européennes de son parti.

    "Vous pouvez, avec un seul bulletin, envoyer" plusieurs messages: "dire qu'on croit à l'Europe, qu'il faut changer les orientations de la politique qui gouverne la France", mais aussi "envoyer un petit signal au parti au pouvoir pour dire qu'on n'accepte plus ses dérives, et au principal parti d'oppossition pour lui rappeler qu'il va falloir qu'il se bouge" a lancé François Bayrou.

  • Café démocrate à louveciennes

    Mercredi 27 mai à 20h30 Café de la Mairie, 37 Rue du Général Leclerc, thème “L’Europe : un atout face aux crises” en présence d’Emmanuelle CASSIA, d’Elisabeth Saunier et Mehdi Benchoufi candidats sur la liste Ile de France du MoDem, ainsi que Jean-Pierre ALIX délégué dépatremental du MoDem 78. Relais départemental : Sylvie GAUDIN.

    Café démocrate à Louveciennes

  • Conférence européenne du Mouvement Démocrate samedi 23 mai

    medium_bayrou_europe_2.3.jpgA quinze jours des élections européennes, François Bayrou a souhaité réunir la Conférence européenne du Mouvement Démocrate.

    Cette réunion aura lieu samedi 23 mai de 14h à 17h30 à l'hôtel Paris Marriott Rive Gauche.

    Lieu : 17 boulevard Saint Jacques 75014 Paris

    Merci de confirmer votre présence à : cn@lesdemocrates.fr