Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est le printemps

nous engagerons une rupture profonde avec le modèle productif existant largement fondé sur la consommation d'énergies fossiles.

nous engagerons une rupture profonde avec le modèle productif existant largement fondé sur la consommation d'énergies fossiles. Ces ambitions devront trouver leur place dans tous les secteurs : industrie, mobilité, aménagement et habitat... Pour cela, nous porterons une volonté de sobriété et d’efficacité énergétique.

Nous ferons de la réduction des émissions de gaz à effet de serre la priorité de la politique énergétique.

  • Nous fermerons les centrales à charbon restantes en 5 ans.
  • En cohérence avec l’accord de Paris, nous interdirons l’exploration des gaz de schiste et ne délivrerons aucun nouveau permis d’exploration d’hydrocarbures.

 

Nous ferons évoluer les comportements en augmentant le prix du carbone.

  • Nous intégrerons le coût écologique dans le prix du carbone, en faisant monter en puissance la taxe carbone pour atteindre 100 €/tCO2 en 2030.

Les commentaires sont fermés.